Vie politique

Je suis membre des Verts depuis la fin des années 90 et ne pourrais faire de la politique dans aucun autre parti.

A ce sujet: Mon histoire avec les Verts

 

Je suis en particulier fidèle à la volonté des fondateurs des Verts de dépasser les clivages traditionnels, dont le clivage gauche-droite, et de faire de la politique autrement. Il s’agit de s’orienter sur le long terme et sur la recherche de solutions concertées, au-delà de l’esprit partisan et des dogmatismes. Les Verts font en outre preuve d’un véritable esprit pionnier et ont une ligne cohérente, ce que je ne retrouve nulle part ailleurs. Ils sont enfin porteurs d’une vision innovante et positive pour demain, contrairement aux populistes qui veulent nous faire croire que « c’était mieux avant ». Nos décisions doivent être fondées sur nos espoirs, et non sur nos craintes.

 

Je siège au Conseil national depuis 2007 et j’ai co-présidé les Verts suisses de 2012 à 2016.

A ce sujet: Jobsharing: êtes-vous prêt à partager votre pouvoir?

 

Je suis actuellement vice-présidente du groupe parlementaire des Verts.

 

D’abord active au sein de la commission de l’économie et des redevances, j’ai participé à ce titre à la gestion par la Suisse de la crise financière. Depuis 2011, je siège à la commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie. La préservation de l’environnement est le moteur et le cœur de mon engagement politique.

 

Mes domaines de prédilection sont :

 

En parallèle à ces points forts, je m’engage aussi pour une Suisse ouverte sur le monde, en particulier sur l’Europe, ainsi que pour un débat démocratique et des médias de qualité.

 

 

Vie politique

Je suis membre des Verts depuis la fin des années 90 et ne pourrais faire de la politique dans aucun autre parti.

A ce sujet: Mon histoire avec les Verts

 

Je suis en particulier fidèle à la volonté des fondateurs des Verts de dépasser les clivages traditionnels, dont le clivage gauche-droite, et de faire de la politique autrement. Il s’agit de s’orienter sur le long terme et sur la recherche de solutions concertées, au-delà de l’esprit partisan et des dogmatismes. Les Verts font en outre preuve d’un véritable esprit pionnier et ont une ligne cohérente, ce que je ne retrouve nulle part ailleurs. Ils sont enfin porteurs d’une vision innovante et positive pour demain, contrairement aux populistes qui veulent nous faire croire que « c’était mieux avant ». Nos décisions doivent être fondées sur nos espoirs, et non sur nos craintes.

 

Je siège au Conseil national depuis 2007 et j’ai co-présidé les Verts suisses de 2012 à 2016.

A ce sujet: Jobsharing: êtes-vous prêt à partager votre pouvoir?

 

Je suis actuellement vice-présidente du groupe parlementaire des Verts.

 

D’abord active au sein de la commission de l’économie et des redevances, j’ai participé à ce titre à la gestion par la Suisse de la crise financière. Depuis 2011, je siège à la commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie. La préservation de l’environnement est le moteur et le cœur de mon engagement politique.

 

Mes domaines de prédilection sont :

 

En parallèle à ces points forts, je m’engage aussi pour une Suisse ouverte sur le monde, en particulier sur l’Europe, ainsi que pour un débat démocratique et des médias de qualité.